Tous résilients face aux risques : S’informer, réagir, se protéger

Tous résilients face aux risques : S’informer, réagir, se protéger

Le 13 octobre 2022 est la première édition de la journée « Tous résilients face aux risques ».

Partout à travers la France, des événements sont organisés pour sensibiliser et informer l’ensemble des Français des risques présents dans nos territoires, apprendre et diffuser les bons réflexes à avoir face à une catastrophe naturelle ou un accident industriel.

De quels risques parle-t-on ?

  • Les risques naturels: les inondations, qui concernent 1 Français sur 4, les feux de forêt, les séismes, les tempêtes, les avalanches, etc.
  • Les risques technologiques: les accidents industriels, les pollutions, etc.

Savoir comment agir dans ces moments peut sauver des vies.

Plus d’informations sur ces risques : www.georisques.gouv.fr

Les risques naturels et technologiques en région Centre Val de Loire

Les risques naturels sont des phénomènes d’origine naturelle dont l’intensité peut parfois prendre des proportions catastrophiques et avoir des conséquences graves sur l’environnement et pour les personnes. Les risques technologiques sont quant à eux liés à des activités humaines. Il peut arriver qu’un phénomène naturel provoque un accident industriel (cf. accident nucléaire à la centrale de Fukushima (Japon) le 11 mars 2011 suite à un tsunami (évènement naturel)

Les risques naturels

Tempête de 1999 dans les Landes

 

Tempête:

Une tempête est une zone étendue de vents violents. La sévérité d’une tempête est appréciée au regard de la vitesse maximale des rafales de vent, la durée du phénomène et la superficie impactée par les vents les plus forts (rafales supérieures à 100 km/h ou plus). Il est estimé par les spécialistes que 10% du territoire français est exposé à des tempêtes majeures. Dans certains cas, les tempêtes peuvent être anticipées.

Réagir à une tempête de forte intensité

► Si les délais sont suffisants à évacuation préventive possible.

► Si les délais sont insuffisants :

  • rejoignez des bâtiments en dur ;
  • éloignez-vous des façades sous le vent et des vitres ;
  • fermez portes et volets ;
  • surveillez ou renforcez, si possible, la solidité des éléments de construction ;
  • renforcez la solidité des baies vitrées en utilisant du ruban adhésif ;
  • enlevez et rentrez tous les objets susceptibles d’être emportés (tables, chaises…) ;
  • limitez les déplacements.

Crue de la Loire à Orléans en 2003

Inondation:

L’inondation est un phénomène de montée lente ou rapide du niveau des eaux en raison de plusieurs facteurs (pluies abondantes, aménagements du sol ne facilitant pas l’évacuation des eaux…). ¼ du territoire français est exposé à ce risque.

Dans la région, la Loire, le Cher, l’Allier et l’Indre sont des fleuves dont les crues peuvent impacter de larges pans de la population. Le scénario le plus fréquent consiste en une montée lente du niveau des eaux, qui est anticipée et permet donc de mettre les populations des zones impactées à l’abri.

Quelques hauteurs d’eau remarquables de la Loire lors de crues (exprimées par rapport au niveau normal) :

  • Orléans: +5,25m (octobre 1907), +3,75m (décembre 2003), +2,13 (janvier 2018)
  • Blois: +5,63m (octobre 1907), +3,78 (décembre 2003), +1,82 (janvier 2018)
  • Tours: +6,2m (janvier 1982), +5,78 (décembre 2003), +4,34 (janvier 2018)

Réagir en cas d’inondation

► Si les délais sont suffisants à• évacuation préventive possible effectuée par les autorités.

► Si les délais sont insuffisants :

  • rejoignez les zones prévues en hauteur (étages, collines, points hauts…);
  • n’allez pas à pied ou en voiture dans une zone inondée.

► Dans tous les cas :

  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité;
  • ne prenez pas l’ascenseur;
  • fermez portes, fenêtres, aérations…
  • mettez en hauteur le matériel fragile.

Pour se renseigner sur le risque de crues, il existe le site https://www.vigicrues.gouv.fr/

Séisme au Teil (Ardèche) le 11 novembre 2019

Séisme:

Un séisme consiste en une série de secousses du sol (« tremblement de terre ») liée au mouvement naturel des plaques terrestres. L‘intensité du phénomène est mesurée grâce à l’échelle de Richter.

Dans la région Centre Val de Loire, les départements du Cher, de l’Indre et de l’Indre et-Loire sont exposés à un faible risque sismique, les départements d’Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher et du Loiret sont exposés à un très faible risque sismique. Quelques secousses pourraient se produire, mais sans faire de dégâts étendus (chutes d’objets, fissures…)

Réagir en cas de secousse sismique

► Pendant les secousses, restez où vous êtes :

  • à l’intérieur: mettez-vous près d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous des meubles solides, éloignez-vous des fenêtres;
  • à l’extérieur: ne restez pas sous des fils électriques ou sous ce qui peut s’effondrer, éloignez-vous des bâtiments.

► Après les secousses :

  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité;
  • ne prenez pas les ascenseurs;
  • évacuez vers les zones extérieures indiquées par les secours;
  • n’entrez pas dans un bâtiment endommagé.

Les risques industriels

Explosion sur le site de l’usine AZF (Toulouse) le 21 septembre 2001

 

Accident sur un site industriel

Les industries dont la production peut s’avérer toxique pour les personnes ou l’environnement font l’objet d’un suivi par les autorités. En fonction de la nature et de la quantité de production, les installations sont classées dans la nomenclature « Seveso » (du nom d’une série de directives européennes, la dernière datant du 4 juillet 2012. Les sites les plus dangereux sont classés dans une rubrique « Seveso seuil haut ». Dans la région Centre, 71 usines sont classées Seveso : 37 Seveso seuil haut (dont Axereal à Châteauroux-Saint Maur, Nexter, MBDA et Via Logistique à Bourges) et 34 Seveso seuil bas.

Transport de Matières Dangereuses

Le transport de matières dangereuses consiste à déplacer des matières toxiques pour l’environnement ou les personnes. Dans la région, 3 modes de transport existent :

  • La route
  • Le rail
  • Les canalisations (2 gazoducs desservent le nord et le sud d‘Orléans

Réagir à un accident industriel ou de transport de matières dangereuses

Selon la nature des matières impliquées, 3 types de manifestations peuvent survenir

► Nuage toxique :

  • regroupez tout le monde à l’abri dans les locaux;
  • fermez portes et fenêtres et calfeutrez les ouvertures (aérations…);
  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité si nécessaire;
  • évitez toute flamme ou étincelle en raison du risque éventuel d’explosion;
  • en extérieur: s’éloigner si possible perpendiculairement à la direction du vent et rejoindre le bâtiment le plus proche.

► Explosion :

  • évacuez dans le calme tout le monde en évitant les zones fortement endommagées (chutes d’objets, de pylônes…);
  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité

► Explosion suivie d’un nuage toxique :

  • regroupez tout le monde à l’abri; s’éloigner des baies vitrées et fenêtres endommagées;
  • coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité.

► Dans tous les cas : évacuation possible effectuée par les autorités.

Accident nucléaire à Fukushima (Japon) 11 mars 2011

 

Accident nucléaire

Une centrale nucléaire produit de l’énergie électrique à partir d’un processus de fission (éclatement) de noyaux d’atomes d’hydrogène, qui aboutit à l’émission de particules radioactives. Un accident dans ce type d’installation peut avoir des conséquences pendant des décennies (cf. les accidents nucléaires de Tchernobyl (Ukraine) le 26 avril 1986 et de Fukushima (Japon) le 11 mars 2011. En France, autour de chaque centrale nucléaire, 2 rayons de danger (respectivement 10 et 20km) ont été définis, avec des mesures à destination des populations.

Dans la région Centre-Val de Loire, 4 centrales nucléaires sont en fonctionnement (Chinon (Indre et Loire), Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Dampierre-en-Burly (Loiret) et Belleville-sur-Loire (Cher).

Comment réagir à ce risque ?

► Regroupez tout le monde à l’abri dans les locaux;

  • fermez portes et fenêtres et calfeutrez les entrées d’air;
  • coupez ventilation et chauffage.

► Attendez les consignes des autorités En fonction du type d’accident et de l’évolution possible les autorités peuvent :

  • demander la prise d’un comprimé d’iode stable (rejets contenant de l’iode radioactif);
  • ou / et décider d’une évacuation (rejoindre dans le calme le point de rassemblement fixé).

Être alerté(e) d’une catastrophe naturelle ou d’un accident industriel

Signal émis par des sirènes doublé d’une notification / envoi d’un SMS « FR-Alert »

Signal émis par les sirènes communales

Chaque cycle dure 1 minute 41 secondes,

Un silence de 5 secondes sépare chacun des cycles.

Et/ou

  • Notification/SMS «FR-Alert »                                                       

Affichage d’une notification ou réception d’un SMS avec les informations suivantes :

Indication sur la localisation et la nature de l’incident

Conseils sur la conduite à tenir (évacuer ou se mettre en sûreté)

Se renseigner sur les risques près de chez soi : https://www.georisques.gouv.fr/

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !